Notre Mission : changer le regard porté sur les enfants différents dès l’école

Concrètement, CAP’école agit :

Auprès des familles

  • Soutenir, accompagner, informer et représenter les familles
  • Développer les relations familles/école
  • cheminer et réfléchir, en coordination avec les équipes enseignantes et les professionnels impliqués dans la prise en charge de l’enfant, pour faire les choix les plus adaptés à la situation et aux capacités de l’enfant,
  • demander les aménagements adéquats pour leur enfant,
  • demander un accompagnement à l’école,
  • comprendre et engager les démarches administratives nécessaires.
  • aux équipes éducatives,
  • aux commissions de la MDPH qui statuent sur le dossier de leur enfant.

Auprès des écoles et des personnels encadrants

  • Mobiliser et soutenir les moyens et les aménagements scolaires et périscolaires
  • Proposer des actions d’information, de sensibilisation et de formation

Auprès des institutions

  • Animer un réseau d’associations tous handicaps confondus
  • Mettre en place des partenariats efficaces
  • Proposer de véritables mesures compensatoires

 TOUS ENSEMBLE, MIEUX CAPABLES

Des valeurs égalitaires et inclusives pour une société en changement

En tant que membre de la FNASEPH, CAP’école s’inscrit dans des valeurs d’égalité et de respect de la dignité de tous.

CAP’école veillera ainsi à ce que

  • les conditions d’accueil des enfants porteurs d’un handicap et à besoins spécifiques soient favorables et favorisées.
  • tous les enfants impliqués (avec et sans handicap) bénéficient de cette mise en contact au quotidien.

La nouvelle génération pourra ainsi mieux concevoir la présence de personnes porteuses d’un handicap ou de besoins spécifiques à leurs côtés, dans tous les milieux de vie.

« La constitution de notre pays affirme le principe de l’égalité pour toutes les personnes. Aucune déficience, aucune maladie, aucun trouble particulier, aucun degré d’atteinte ne saurait justifier d’exception à cette règle. En conséquence, les enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap ont droit à une vie sociale, une éducation, une scolarisation, une formation et une insertion professionnelle conformes à leurs aspirations et à leurs besoins, dans le droit commun (…), le cas échéant, avec des moyens adaptés. »

Charte FNASEPH, Grandir en société. 

Scroll Up